Exploits de Jean Dénommé

Exploits de Jean Dénommé

Le bonheur de s'accomplir...

Voilà près de 3 ans maintenant que je cours assidument. Lorsque je me suis inscrit au cours de Mireille, je n’étais aucunement attiré par le désir de courir en groupe, désireux surtout de ne pas avoir d’horaire et de conserver la grande liberté qu’offre justement la course à pied: à l’époque, je voulais juste en apprendre davantage sur les techniques de course afin de ne pas me blesser.

Mais voilà, je me suis fait avoir! On ne m’avait pas prévenu de ce qui pouvait m’arriver. J’ai survécu à plusieurs expériences inappropriées pour un quinquagénaire: je me suis retrouvé à courir tout l’hiver durant, à m’inscrire à des courses chronométrées et depuis, j’ai couru 3 demi-marathons et je suis actuellement en préparation pour courir mon premier marathon à Ottawa en mai prochain! Ma liberté, j’en ai plus, car je suis rendu «accro» de me rendre courir les mardis, jeudis et samedis avec la gang. Pire que ça, mes nouveaux amis (des amies surtout!) qui m’ont «embarqué» dans leurs vices à participer à plusieurs autres activités physiques et sportives (Yoga du coureur, Yoga balles, Pentathlon des neiges, Kayak, courses en sentier été comme hiver, etc.). J’en ai même un qui m’a «embarqué» dans son club de hockey sur glace! Voyons, ça n’a pas de bon sang pour un bonhomme de mon âge.

Vraiment, soyez prévenu. Le Club de Course de Charlesbourg, c’est une secte de «malade» du plein air et de l’activité physique qui vous «dope» d’une drogue dure: le bonheur de s’accomplir en se retrouvant entre amis pour jouer dehors!

Pas de commentaire

Poster un commentaire

Produits apparentés

Marathon des 2 rives
Marathon des 2 rives

Dépasser mes limites...

Compléter un marathon
Compléter un marathon

Trente ans à rêver...