Motivation quand tu nous …

Motivation quand tu nous …

Je crois que tout le monde s’entend pour dire que la période où le froid arrive est souvent la plus difficile de l’année. Après les superbes journées d’automne et toutes les compétitions ou activités amicales, on se sent comme au point neutre. L’été prochain semble si loin qu’on ne sait plus trop quoi faire et pourquoi le faire. Voici 5 trucs pour vous aider à garder votre motivation en cette période morne de l’année.

 

  • Récupération active.

Je vous en parle souvent : il est nécessaire de s’accorder une période plus relaxe dans l’année où le corps récupère. Pour ce faire, on peut diminuer le volume et l’intensité d’entraînement. On peut aussi troquer un entraînement de son sport principal pour un autre type d’entraînement que l’on aime. Par exemple, si vous êtes un adepte de la natation, vous pouvez délaisser votre sport pendant quelque temps, au profit de la musculation et du yoga. Cela vous permettra de « changer le mal de place » et de travailler d’autres composantes de l’activité physique, comme la force et l’équilibre, qui sont essentielles pour devenir un meilleur sportif.

 

  • Manger selon les saisons

On oublie parfois que les besoins de notre corps varient au rythme des saisons. Manger en pleine conscience permet de se rapprocher le plus possible ses véritables besoins nutritionnels. Lorsqu’on s’entraîne moins, il faut revoir la quantité de calories que l’on ingurgite. Aussi, manger des plats plus chauds pour se réchauffer pendant les froides journées est essentiel. Il est donc intéressant de manger une salade en accompagnement d’un plat, au lieu de notre traditionnelle salade-repas d’été.

 

  • Modifier son horaire, au besoin

Vous aimez courir le soir après le travail, mais avez peur de la noirceur bien en place depuis le changement d’heure ? Déplacez votre entraînement le matin ou le midi afin de vous permettre de continuer à pratiquer votre sport. De plus, trouver le moment de la journée qui sera le plus efficace et pendant lequel vous avez plus d’énergie vous permettra de diminuer la liste des excuses pour ne pas bouger.

 

  • Faire du yoga
  • Je sais : il était facile à prédire, ce truc-là ! Mais je suis convaincue que la période morte constitue le meilleur moment pour commencer une nouvelle activité comme le yoga pour sportif. En travaillant la force, l’équilibre et la souplesse, vous donnerez toutes les chances à votre corps de récupérer mieux, de soigner certaines blessures récurrentes et de relaxer votre « monkey mind ». Vous savez, le petit singe dans votre tête qui n’arrête pas de penser, de stresser et d’angoisser ? Eh bien, il est possible de lui apprendre à relaxer un peu aussi. Visite ma page Youtube pour t’aider en faire 5 à 10 minutes par jour!
  • S’adapter

Vous planifiez continuer de courir pour l’hiver, faire le pentathlon ou vous mettre au ski de fond ? Il est important de continuer à bouger dehors malgré le froid, afin de vous assurer que votre système respiratoire, entre autres, s’adapte lentement aux changements de température. Le corps humain est très bien fait et peut s’adapter à toutes les conditions, ou presque, mais il faut lui en donner le temps. Vous aurez donc plus de plaisir à courir par temps très froid si vous avez persévéré pendant l’automne.

En résumé, malgré le temps plus froid et le manque de lumière, pourquoi ne pas juste accepter que l’hiver revient chaque année et que le temps passe plus vite lorsqu’on bouge ?

 

Auteur

Mireille Massé

Pas de commentaire

Poster un commentaire